www.camh.net

Skip Navigation Links
English

Ressources pour les professionnels


Outils cliniques


Outils de dépistage


Questionnaire de dépistage de CAMH
Ce bref questionnaire de dépistage du jeu problématique, élaboré au Centre de toxicomanie et de santé mentale, vise à identifier rapidement les personnes qui pourraient avoir un problème de jeu mais qui n’ont pas demandé de traitement à cette fin. Il peut être utilisé par quiconque veut déceler la présence possible d’un problème de jeu sans administrer un long questionnaire.

Les clients peuvent l’utiliser comme instrument d’auto-évaluation ou vous pouvez l’administrer dans le cadre de votre processus de dépistage
.

Indice de gravité du jeu problématique

L’Indice de gravité du jeu problématique est une version abrégé de l’Indice canadien du je problématique.  Il comprend neuf questions au lieu de 31. Les clients peuvent l’utiliser comme instrument d’auto-évaluation ou vous pouvez l’administrer dans le cadre de votre processus de dépistage.

L’outil d’origine comprenant 31 questions, destiné à mesurer la participation au jeu de hasard et d’argent, les comportements et les conséquences néfastes qui lui sont associés, avait été conçu au départ pour évaluer la prévalence du jeu et du jeu problématique parmi la population générale. Des recherches sont actuellement en cours pour mettre à l’essai son utilisation auprès d’une population en traitement.

Les 20 questions de GA

Ce questionnaire, qui a été élaboré par Gamblers Anonymes, est une auto-évaluation du « jeu compulsif ». Il n’a pas été testé ni validé scientifiquement, et il faut donc l’utiliser avec prudence. 
 

Le questionnaire South Oaks Gambling Screen

Le questionnaire SOGS, qui a été élaboré aux États-Unis, compte 20 questions dont on se sert pour dépister le « jeu pathologique » en milieu clinique. Cet instrument a été élaboré il y a de nombreuses années en fonction d’une population surtout masculine de patients hospitalisés dans un hôpital pour anciens combattants. De plus en plus, on en reconnaît les limites dans le milieu, et on l’utilise de moins en moins au Canada. 
 

Le questionnaire South Oaks Gambling Screen adapté aux adolescents (SOGS-RA)

Le questionnaire SOGS-RA est une version révisée du questionnaire SOGS qui a été élaborée afin d’évaluer le « jeu pathologique » chez les adolescents.

Dépistage des risques de suicide

Les problèmes de jeu s’accompagnent souvent d’importants problèmes sociaux, émotionnels ou financiers ou encore de graves ennuis de santé. Pour beaucoup de personnes ayant un problème de jeu, il peut être impossible de faire face aux émotions négatives liées à ces problèmes. Les sentiments de honte, de désespoir et d’échec peuvent sembler trop difficiles à supporter. Pour certains, le suicide semble être la solution à tous ces problèmes. Par conséquent, le dépistage des risques de suicide est crucial.

Outils de diagnostic


Les critères diagnostiques du jeu pathologique du DSM-IV

Le DSM (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) est le principal système utilisé pour classifier et diagnostiquer les troubles de santé mentale. Les critères du DSM concernant le « jeu pathologique » sont surtout utilisés aux États-Unis parce que les compagnies d’assurance de ce pays exigent un diagnostic officiel avant d’assumer le coût d’un traitement. Ce n’est pas le cas au Canada.

Outils de traitement


Inventory of Gambling Situations (en anglais seulement)

Outil clinique de planification du traitement élaboré par des scientifiques et des cliniciens de CAMH, l’inventaire permet aux thérapeutes et aux chercheurs en toxicomanie d’identifier les situations comportant un risque de rechute pour les clients ayant un problème de jeu. L’outil permet également de dresser un profil individualisé des comportements de jeu d’un client en identifiant les situations associées à ses habitudes de jeu au cours de l’année écoulée.


STIPULATION D’EXONÉRATION: Les renseignements contenus dans ce site ne doivent pas être utilisés à des fins de diagnostic, de traitement ni d’orientation de clients.
CAMH décline toute responsabilité en cas de tel usage. CAMH ne fournit aucun diagnostic, traitement ni service d’orientation sur Internet. Les personnes désirant obtenir de plus amples renseignements devraient communiquer avec leur médecin ou leur organisme local de toxicomanie ou de santé mentale.
Questions d’ordre technique : webmaster@problemgambling.ca